Comment le courtier en travaux travaille-t-il ?

suivi d'un chantier
chantier en construction

La méthode de travail d’un courtier en travaux peut avoir quelques différences au niveau de ses missions. Cela va dépendre de certaines situations, mais aussi de son statut juridique. Mais la finalité de ses actions reste tout de même dans la facilité de réalisation des projets de travaux et le gain de temps.

Le statut d’un courtier en travaux

Un courtier en travaux peut avoir deux statuts en fonction de ses choix et de ses compétences. Il y a des courtiers en travaux indépendants et il y a ceux qui travaillent pour une entreprise de courtage.

Les courtiers en travaux indépendants travaillent pour leur propre compte. Ils se chargent de trouver eux-mêmes leurs clients. Ils ciblent souvent les particuliers qui ont besoin d’aides pour un projet immobilier ou pour la rénovation énergétique par exemple. Leur statut indépendant leur permet de travailler à tout moment, en gérant un ou plusieurs clients à la fois.

Les courtiers qui travaillent pour une entreprise de courtage sont rémunérés comme des salariés normaux. Les travaux et les tâches qui leur sont attribuées dépendent de ce qu’il faut faire au sein d’une société. Ils font souvent partie d’un réseau de courtiers ou d’une franchise. Leur revenu ne va pas dépendre du nombre de clients qu’ils auront au cours du mois. Mais ils doivent cependant atteindre certains objectifs.

Il arrive que les courtiers en travaux qui travaillent pour une entreprise officient en même temps en tant qu’indépendant. Cela peut se faire à titre de revenu secondaire, et sans être un concurrent direct de son activité principale. Il faut donc respecter toutes les réglementations qui régissent cela.

Les missions d’un courtier en travaux en fonction de son statut

La différence au niveau d’un courtier en travaux indépendant et en entreprise se situe notamment au niveau des missions. Les rôles qu’ils tiennent sont complètement différents.

·       Missions d’un courtier travaillant pour un particulier

Un courtier qui travaille pour un particulier doit se charger de conseiller et d’assister son client dès le début jusqu’à la fin de son projet. Il doit proposer les meilleures conditions pour la réalisation des travaux, et répondre ainsi aux attentes et aux exigences de son client. De ce fait, il sera en charge de :

  • L’établissement de devis
  • L’étude de faisabilité
  • La mise en relation avec les artisans et les entreprises du bâtiment
  • La conception des dossiers administratifs et financiers
  • Aider à trouver les aides financières adéquates
  • Suivi du chantier et de la signature des contrats de fin de travaux

Son but est notamment de gagner du temps dans la réalisation des projets de rénovation ou de construction de son client. Il a également pour rôle de mettre ses connaissances à la disposition de son client, pour que ce dernier mène à bien son projet.

·       Missions d’un courtier travaillant pour une entreprise

Un courtier qui travaille pour une entreprise de courtage a d’autres obligations. Il doit tout d’abord trouver des clients pour sa société, que ce soit des prospects ou de nouveaux clients. Il se chargera donc de contacter son audience si elle a besoin des services de son entreprise. Il doit également trouver des chantiers requérant les services de son entreprise. Enfin, ce type de courtier se charge de mettre en relation un client avec une entreprise ou un artisan partenaire pour les travaux. La société va donc recevoir une certaine commission sur les honoraires perçus par ses artisans.

Le lieu de travail d’un courtier en travaux

courtier en travaux
courtier en travaux

Le lieu de travail d’un courtier en travaux peut également varier en fonction de son statut.

·       Au cabinet

Un courtier indépendant peut travailler dans des cabinets de courtage. Il va notamment y recevoir leurs clients et y gérer les dossiers nécessaires à la réalisation des projets. Disposer d’un cabinet physique permet d’avoir une meilleure couverture des clients. Si un courtier travaille pour une entreprise de courtage, il est important de respecter les normes afin d’éviter la concurrence directe. Il lui incombe de bien choisir l’emplacement du cabinet.

·       En ligne

Certains courtiers en travaux indépendants choisissent également de travailler en ligne. Ils n’ont pas besoin d’avoir un cabinet de courtage pour exercer leur métier. Ils misent sur l’audience digitale afin d’attirer un grand nombre de clients. Pour cela, il doit préparer un bon portfolio et se faire une réputation auprès des plateformes de comparaisons. Toutes les informations utiles doivent être mises à la disposition de ses clients.

·       Au bureau d’une entreprise de courtage

Les courtiers qui ne sont pas indépendants travaillent pendant les heures de bureau au sein d’une société. Les différentes attributions vont ainsi dépendre des tâches à réaliser au sein de l’entreprise et des clients pris en charge. Une entreprise de courtage peut être de grande ou de moyenne envergure en fonction de la franchise qui la détient.